AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvitéInvité


MessageSujet: « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv   Lun 9 Nov - 19:19



    C’est un tel gâchis... Un gâchis de ne jamais pouvoir savourer ses belles lèvres charnues, moelleuses et pulpeuses. Un gâchis de ne pas jouir de ses câlins à la fois tant d’amour et de douceur. Son cœur battait fort la chamade, il était comme serré dans sa poitrine, ses doigts lui piquaient fort, comme s’ils étaient chatouillés d’une longue plume. Son visage lui semblait reflété l’agressivité, tout d’un coup. Et puis elle semblait rire nerveusement comme si il s’agissait tout juste d’une blague que lui avait faite Jun. Son Jun. Il venait encore de la repousser, elle, la Miss, la beauté sensuelle. Sur le lit attendant un simple signe d’affection, il n’avait alors rien fait. Elle s’énervait, ses joues s’empourpraient plus qu’elles ne devaient, ses yeux semblaient noyés de larmes. Mee Na était en fureur et ce n’était pas du tout beau à voir, elle avait comme un instinct de mort dans ses yeux, comme si elle allait ce jeté sur Jun, pour qu’il cède.Que lui arrive-t-il ? Il ne veut pas de moi ou quoi ?

    Elle inhalait doucement, se rasseyant sur le bord du lit comme un chien abattu. Jun semblait ne rien dire, il devait être habitué, elle et ses manières de sauvage. La Miss était toujours directe elle aimait sauter sur lui, ou venir en cachette comme maintenant lui faire une surprise lorsque tout le monde dormaient.

    Ça se voyait pourtant qu’elle le voulait, pourquoi n’allait-il pas loin ? Il n’était quand même pas homo, alors, pour ne pas se livrer à elle, c’est qu’il devait surement s’agir d’autres choses. Avait-elle quelque chose entre les dents? La beauté balançait légèrement sa langue contre ses dents pour sentir si il n’y avait pas quelque chose qui clochait, aucun épinard ou autres bazar sur les dents, de plus elle ne sentirait pas mauvais, elle se lave chaque jours et passe son temps à se mettre du parfum.

    Hmm...Ca ne se peut pas qu’il me rejette comme cela, non ! Quel idiote je suis peut-être ai été trop...Non, ce n’est pas ça !

    Sa tête semblait avoir trop réfléchit. Elle cherchait désespérément, elle l’observait de loin, il ne disait encore rien, il respirait nerveusement, assit sur un fauteille, les jambes écartées, il tapait avec son pied droit au sol.

    Meena « Je...j’ai été trop rapide peut-être ? Ou...non, il nous faut peut-être du temps ? »

    Elle baissait la tête ses cheveux se plaquait alors devant son visage, et un grand frisson traversait sa colonne vertébrale, elle pleurait. Ses poings se sont alors crispés.

    Meena « J’en ai marre de t’attendre...je t’aime...mais, il faut que tu es confiance en moi ! Peut-être que je ne suis pas...la bonne ? Peut-être que tu aimes une autre... »

    Elle sanglotait encore en repensait, tout à l’heure lorsqu’elle était rentrée dans sa chambre pour lui faire une surprise.

    Flash Back.


    Il était tard et tout le monde dormait déjà, si la charmante demoiselle chef de la confrérie des sojunghan, avait décidé de rentre visite en cachette malgré que se soit risqué et que sa pire ennemie rode autour de sa chambre attendant qu’elle fasse un faux pas. La belle était bien décidé aujourd’hui ça serait la bonne, elle irait au septième ciel avec Jun. Quel l’attache ou pas !

    En sortant de sa chambre munie d’une nuisette en dentelle noir, elle jetait un coup d’œil aux autres chambres pour voir s’ils étaient tous dans un profond sommeil...sommeil. éwé. Après cela, elle vagabondait dans les autres couloirs à la recherche de la chambre de Jun.

    Arrivé devant celle-ci, elle soupirait, avant de frapper à la porte et de ses retrouver immédiatement dans bras nues et chaux de son prince. Tout avait bien commencé, elle l’avait poussé un peu vers l’arrière en entrant dans cette chambre, le sourire élargit jusqu’aux oreilles et ses yeux charmeurs l’observant de haut en bas. Il ne faisait rien se laissant faire s’était la première qu’ils pouvaient être seul tout les deux, ensuite elle l’avait poussé sur le lit, sa tête s’était posé sur son tors et il devait savoir que sa allait loin. Leurs deux cœurs battaient à toute chamade, le caressant le bras, elle sentait tout une chaleur la traversé, ça crépitait en elle d’envie...et lui aussi peut-être...mais pas autant qu’elle ...et puis là.

    Il l'a repoussé.TT. Comme cela sans rien dire, il à juste dit « NON ! ».

    Flash back terminé.


    Meena « Qu’est-ce qui ne vas pas avec moi ? ...Jun ! »

    Elle avait crié son nom dans la chambre, ce qu’elle n’aurait du pas faire, mais...elle le voulait et il le savait bien.
Revenir en haut Aller en bas
p r e s t i g i o u s   a d m i n
avatarLim Jun Wan
p r e s t i g i o u s   a d m i n


Age : 30
Humeur : A stupid romance ★
Messages : 152

baby, that's me!
;Réputation:
100/100  (100/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv   Jeu 12 Nov - 2:18

    Ses yeux s’étaient agrandis devant la surprise. Il ne s’était pas attendu à ça, non certainement pas à ça. Jun Wan resta un instant interdit, ses muscles se raidissant alors qu’une jeune femme en nuisette se pendait à son cou, glissant ses mains contre sa peau, le forçant finalement à reculer jusqu’à son lit. Que faisait-elle ? Pourquoi ? Comment et que .. Bon d’accord il n’était définitivement pas normal. Il était étendu à moitié nu dans son propre lit et une jeune femme – sa propre petite amie – légèrement plus habiller que lui tentait le tout pour le tout pour l’exciter. Elle lui montrait de tout son petit corps à quel point elle le désirait, à quel point elle l’aimait assez pour aller jusqu’au bout. Elle et lui, ce soir, sans préparation, sans préméditation, seulement deux corps et un cœur qui serait encore une fois blessé. Non pas ce soir, il ne lui ferait aucun mal, il y arriverait. Son cœur accéléra brusquement alors qu’il approchait lentement ses lèvres des siennes, longeant sa colonne vertébrale du bout des doigts, son autre venant se poser doucement contre sa mâchoire, caressant délicatement la peau douce de ses joues. Elle était tellement belle, si parfaite et si désirable. Il avait une telle chance et c’est aujourd’hui qu’il allait en profiter. Peut-être que c’était tout ce qui lui manquait, pour enfin comprendre qu’il l’aimait de la bonne façon. Il approcha encore un peu plus ses lèvres, jusqu’à frôler les siennes, ses paupières se fermant automatiquement de façon brutale alors que la peur prenait place dans tout son être. Et s’il n’y arrivait pas ? Elle était belle, tellement tellement belle, mais s’il n’y arrivait tout simplement pas ? Son souffle s’accéléra et son cœur sembla arrêter de battre, la tête lui tournait intensément au point de lui en donner des chaleurs. Il secoua discrètement la tête, tentant finalement de se calmer, il n’y avait rien de grave, il y arriverait, ce n’était pas comme s’il n’avait pas quelque chose pour l’aider … Mee Na était excitante non ? Un corps parfaitement désirable et Aish ! Jun Wan se redressa rapidement, posant pied contre le sol alors qu’il lui disait non. Il était stupide hein ? Il se redressa rapidement, arpentant la pièce comme si s’éloigner d’elle était la chose à faire. Comment pouvait-il être aussi immonde ? Il grimaça, avant de se laisser tomber contre un fauteuil, son poing s’écrasant avec frustration contre l’accoudoir. Qu’est-ce qui n’allait pas avec lui ? Pourquoi ne pouvait-il pas envisager la chose ? Pourquoi chaque fois qu’il tentait simplement de l’embrasser … la sensation de perdre connaissance se faisait présente ? Il savait qu’il pouvait, il avait déjà embrassé des filles, pourquoi diable celle-ci le rendait t-il autant nerveux ?
    Un long soupire s’échappa de ses lèvres alors que son cœur se serra devant la scène qui se trouvait devant lui. Cette toute petite femme – normalement si forte- en pleur au bout de son lit. Il secoua doucement la tête, ce n’était pas elle le problème. C’était ridicule, elle faisait tant d’effort pour eux, essayant par tous les moyens qu’il lui démontre quelque chose. Il se demandait parfois comment Mee Na pouvait-elle supporter tout ça. De sortir avec le prince de glace. Il fronça douloureusement les sourcils alors qu’elle criait son nom. Il voulait tellement, il espérait tellement. Ne plus la faire souffrir, ne plus la décevoir et certainement ne plus la faire pleurer. Ce n’était pas compliqué ? Il l’aimait non ? pas de la bonne façon mais il l’aimait beaucoup quand même. Jun se releva finalement, s’approchant lentement de son lit avant d’y prendre place, ses mains se posant directement sur celle de Mee Na, baissant lamentablement les yeux. Il inspira profondément, tentant par le fait même de reprendre son souffle.

    - Tu n’es pas le problème princesse. Il n’y a aucun problème c’est juste .. que tout ça me rend nerveux. Je ne suis pas spécialement … pro en ce qui concerne ce genre de chose. Je ne serai probablement pas ce que tu espère et je.


    Son regard se posa contre le visage de la jeune femme, sentant son cœur se briser en deux. Pourquoi était-ce si déchirant à voir une femme pleurer ? Il soupira doucement, mordillant sa lèvre inferieur, il ne lui disait pas tout, il ne pouvait pas tout lui dire. Il glissa ses bras autours de son corps frêles, attirant la jeune femme jusqu’à lui avant de se laisser tomber à la renverse. Lui qui détestait blesser les gens, pourquoi devait-il sans cesse la blesser elle.

    - Et si tu dormais avec moi ce soir ?

    Sa main glissa dans ses cheveux de façon réconfortante. C’était bien la première fois qu’il agissait ainsi avec elle. C’était bien la première fois qu’il lui demandait de rester pour dormir avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité


MessageSujet: Re: « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv   Sam 14 Nov - 21:49


    - Tu n’es pas le problème princesse. Il n’y a aucun problème c’est juste .. que tout ça me rend nerveux. Je ne suis pas spécialement … pro en ce qui concerne ce genre de chose. Je ne serai probablement pas ce que tu espère et je.

    Et je ?... se dit-elle, elle s’exaspérait, elle l’en voulait de ne pas réagir à elle, ce n’était pas normale ! Etait-il devenu aveugle ? Il l’avait purement rejeté, comme si,...comme si ... elle ...enfin, et encore il osait dire qu’elle n’était pas le problème ! La princesse se laissa attirer contre lui, contre son torse dur d’homme, contre celui sur lequel à l’instant elle avait envie de poser sa tête.

    - Et si tu dormais avec moi ce soir ?

    Pendant que sa main glissait dans ses cheveux effectuant une sorte de doux massage pour la réconforter. Elle caressait son visage du bout des doigts, les yeux mi-clos pendant un moment. Elle n’avait même pas répondu à Jun, mordillant sa lèvre inférieur Mee réfléchissait, cherchant quoi faire et comment le faire réagir. Elle espérait aussi que personne d’aussi inintentionner ne puisse rentrer dans sa chambre. Le visage de Jun était frêle et ses mains solides comme du fer, elle ne voulait pas le regarder mais quelque chose l’a forçait à affronter son regards. Il passait son bras autour de ses épaules et l’attirait encore plus contre lui, son cœur battre très fort, suivit par les battements de son cœur à elle. Il n’y avait que leur présence dans cette pièce noire, éclairé par le réveil de Jun. Ce contact contre lui, serrait le cœur de la pauvre fille, elle pouvait exploser de colère à n’importe quel moment. Mais elle se retenait parce qu’elle l’aimait et qu’elle pouvait dormir avec lui, c'était sa première nuit avec lui.

    Meena « ...Dormir ? Avec lui ?...Ce soir ?... »

    Mee répétait machinalement les mots en chuchotant paisiblement. En souriant un peu, elle riait à présent l’estomac serré. Une grande bouffée de chaleur l’envahissait et contre son torse Mee riait doucement, pourtant son rire cristallin résonnait dans toute la pièce.

    Meena « C’est la première fois que tu...me le demande. C’est étrange...et aussi je dois reconnaître que je préfère ça... »

    S’il ne veut pas coucher avec moi, c’est peut-être parce qu’il a peur ?

    Elle lui mentait, elle voulait le faire.


    Meena « Jun...Je sais que tu m’aimes, ...enfin tu vois ce n’est pas comme-ci tu étais homo...

    La Miss s’arrêtait, son regards posé sur le sien l’interrogeant ainsi du regard. Elle ne baissait pas les yeux, elle l’intimidait, puis au bout d’une minute ,elle tournait la tête, parce qu’il regardait ailleurs comme s'il était perdu. Ensuite mademoiselle continuait de le fixer en se relevant tout doucement de son lit, pour ce mettre sur lui, en l’attrapant au menton et on continuant sa phrase...cette phrase qui semblait le gêné.

    ...sexuelle, hein ? ... »

    La Princesse avait une boule dans la gorge et elle ne savait pas pourquoi, elle s’amusait à lui demander pour voir sa réaction, mais il ne disait encore rien. Il paraissait troublé, peut-être parce qu’elle lui posait ce genre de question ? Cette question ne semblait pas du tout travailler dans la tête de la Belle, elle le taquinait en ayant l’air sérieux. Ensuite elle détournait son regard, elle s’empêchait de trop l’approcher, son corps semblait trembler, lorsqu’il la prenait dans ses bras, ses bras si doux.

    Ensuite, elle était emportée dans un tourbillon de pensé, pourquoi lui posait-elle cette question ? Il ne pouvait pas être homo pour elle, il avait peut-être peur d’aller loin...très loin ! Cela devait être sa première fois. Elle inspirait lentement, s’endormant presque.

    Meena « Parle –moi s’il te plait...Dis moi à quoi tu pense...elle murmurait sur Jun, avec qui elle avait arrêté de tenir le menton pour attraper son cou et y posé sa tête. Les mots semblaient s’enfoncer en elle. Et puis elle ne disait rien fermant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
p r e s t i g i o u s   a d m i n
avatarLim Jun Wan
p r e s t i g i o u s   a d m i n


Age : 30
Humeur : A stupid romance ★
Messages : 152

baby, that's me!
;Réputation:
100/100  (100/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv   Mar 17 Nov - 2:36

    Ça y était, son monde s’écroulait à ce moment précis. C’était l’apocalypse sortant de si petite lèvre attirante. Il resta complètement silencieux alors qu’il considérait le regard de la jeune femme. Pourquoi lui demandait-elle ceci ? Elle l’avait découvert ? Comment? Il n’y avait aucune preuve si ce n’était le fait qu’il refusait catégoriquement de lui faire l’amour là maintenant et ni toutes les autres fois. C’était frustrant pour elle mais elle n’avait pas à lui poser ce genre de question, encore moins dans ce genre de moment, alors qu’elle est assise sur lui, qui es couché sur son lit. Elle avait raison sans le savoir et c’était pourquoi il ne répliquait jamais lorsqu’elle s’emportait. Elle avait tous les droits du monde de le détester et si l’envie de le frapper lui venait, il ne bronchait jamais. Elle avait un bon caractère tremper sa princesse et au fond, il l’aimait bien pour ça. Elle ne mâchait pas ses mots et allait droit au but. Cette fois par contre avait été particulièrement désagréable pour lui, elle venait de toucher un point sensible. Faire quelque chose était de circonstance.

    - Oui, Oh oui je le suis complètement !


    Un grand sourire se dessina – avec toute sa bonne volonté- sur son visage alors qu’il posais ses mains de chaque coté de ses joues, encadrant son visage alors qu’il se redressait légèrement lui aussi, approchant dangereusement ses lèvres des siennes. C’était maintenant. Enfin c’était à partir de ce moment précis qu’il agirait comme un vrai petit-ami. Elle méritait bien ça et sincèrement il n’avait pas besoins qu’elle le croit gay – plaisanterie ou pas.

    - Et si je te montrais ce que les homosexuelles font a de jeunes petites femmes aussi sexy que toi ? C’est vraiment moche par contre, j’espère que tu t’en doute ! Un vrai carnage, il y aura des rires, les lèvres qui se touchent, des mains baladeuses et surtout des corps avide l’un de l’autre … Non ça ne sera définitivement pas quelque chose de plaisant !


    Il ne c’était pas départie de son sourire, au fond le jeu l’amusait. S’il le prenait ainsi et pas comme une chose d’effrayant, peut-être que sa vie serait plus agréable. Il n’avait jamais touché un homme, peut-être se faisait-il des idées sur son orientation et ce complètement pour rien ! Il déposa ses lèvres contre les siennes, entamant un long baiser alors que ses mains glissaient le long de sa peau, caressant son cou, glissant légèrement contre sa poitrine, contre son ventre plat, dessinant le contour de son nombril avant de se poser finalement contre ses hanches. Il sépara ses lèvres des siennes à bout de souffle, déviant jusqu’à son oreille.

    - Toi et moi … c’est pour toujours non ?

    Il glissa l’une de ses mains contre son dos, remontant lentement le long de sa colonne vertébrale dans un geste doux avant de redescendre jusqu’à ses reins, pressant fortement pour que son corps soit complètement collé au sien. La question était stupide, bien sûre que ce serait pour la vie, ils ne connaissaient rien d’autre et tout étaient mis en cause pour qu’ils passent leurs vies ensemble. C’était ironique et platonique dans un certain sens, mais dans un autre c’était rassurant que de savoir que ce serait elle. Il ramena son visage face au sien, l’observant silencieusement alors qu’il continuait à caresser son dos. Elle était belle, aventureuse, sulfureuse, séduisante et non il ne pouvait nier qu’à ce moment même, il n’y avait aucune envie naissante. Sa peau était aussi brulante que la sienne et ironiquement il se sentait bien avec elle présentement. Non, ce n’était pas assez pour lui démontrer qu’il n’était pas gay. Non, ça ne partait pas comme ça. Au fond il le savait, il l’avait toujours sut et probablement que c’était le cas. Mais ce soir, ce soir il comprenait qu’il pouvait fausser la donne. Il pouvait la toucher, il pouvait l’embrasser et il pouvait s’exciter. C’était pathétique, comment lui avouer que chaque fois qu’il la touchait, qu’il l’embrassait, c’était quelqu’un d’autre qui se dessinait dans sa tête ? Peu importe, elle ne le saurait jamais, puisqu’il avait trouvé le moyen de lui donner ce qu’elle voulait et le moyen n’était pas important. Il se pencha légèrement vers l’avant, demande silencieuse qu’elle se couche sur le dos, qu’elle l’écoute docilement sans broncher. Si elle prenait les commandes maintenant, tout serait fichue, la peur reviendrait rapidement et gâcherait tout. Seulement, serait t-elle capable de ne rien diriger pendant une soirée ? Il ne lui demandait pas de rester immobile mais de simplement le laisser faire et d’aller à son rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvitéInvité


MessageSujet: Re: « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv   Mer 9 Déc - 19:08

    Oui, Oh oui je le suis complètement !

    Mee Na qui essayait de se pelotonner sous le bras de Jun, posait une main sur ses lèvres, surprise perdue. Elle devait surement rêver que venait-il de dire là tout de suite ? Avait-il confirmé ce qu’elle lui avait demandé ? Il se redressait lui aussi légèrement, tandis qu’a elle, son cœur battait trop fort, plongé dans ses pensées, elle ne savait pas quoi lui dire.


    Et si je te montrais ce que les homosexuelles font a de jeunes petites femmes aussi sexy que toi ? C’est vraiment moche par contre, j’espère que tu t’en doute ! Un vrai carnage, il y aura des rires, les lèvres qui se touchent, des mains baladeuses et surtout des corps avide l’un de l’autre … Non ça ne sera définitivement pas quelque chose de plaisant !



    Meena « Oh, oui tu crois...j’aimerais tant voir ça ! »

    La belle rigolait ensuite, elle semblait avoir déjà oublié ce qu’il venait de se passer quelques minutes plus tard se laissant aller dans le jeu, elle se taisait souriant un peu. Sur le drap, ses jolies doigts tremblaient x//x tandis que ceux de Jun était durs et calme, son amant ne pouvait pas être... homo. Etait-ce à cause de cela qu’il ne voulait pas lui faire l’amour avant...maintenant elle pouvait l’affirmer.

    Elle sentait des lèvres charnues contre les siennes toutes dures et agréables, des mains glissaient au fur et à mesure sur son corps, caressant son cou, la chatouillant un peu, elle frôlait doucement amusé par ce jeu coquin. A un certain instant, elle l’entendait dire à ses oreilles.

    Toi et moi … c’est pour toujours non ?

    La Miss, yeux clos reculait tout doucement de lui, croisant ensuite son regard, ce qu’elle voyait était un homme, son homme, devait-elle rester encore avec lui, devait-elle ?

    Meena « Ecoute... elle s’interrompait malgré que sa peau soit rosâtre à cause de la chaleur elle rougissait un peu déposant un baiser dans la tignasse du beau brun, ses cheveux sentait bons, les mots s’enfonçaient en elle, rien ne pressait pourquoi devait-elle lui répondre, pour qu’il voie si elle l’aime vraiment ?
    ...C’est pour toujours....tu ne m’échapperas pas aussi vite que ça... »

    La Beauté finissait sa phrase doucement à sa manière lui chatouillant le ventre, son sourire revenue, elle ne semblait plus sérieuse. Alors que son visage était encore devant le sien, elle approchait ses lèvres, il y’avait comme des flammes sur ses lèvres, plus ardentes que les autres tellement dévorante. Elle ne savait plus ce qu’elle faisait il caressait encore son dos. Elle posait ses mains sur ses cheveux.

    Les sentiments qu’elle pouvait avoir à cet instant était inexplicable. Mais son cœur lui disait.

    Je t’aime, je t’aime...Que tu sois différent ou pas.

    Elle mordu ensuite sa lèvre inférieur, rigolant un peu.

    Meena « Alors t’attends quoi, hein ! ? Faisons l’amour! »

    Mee Na passait ses bras autour de son cou, elle avait envie de commencer, mais elle savait qu’elle risquait un risque intense s’il elle le brusquait. Elle sentait un désire nouveau, pur et tout simplement, lorsqu’il essayait ensuite de passer la main sous sa nuisette. Penchée encore vers lui, mademoiselle l’embrassait, longuereusement ses lèvres devenaient douces, ses mains elles aussi, son souffle semblait coupé qu’elle s’arrêtait et continuait par après, elle sentait la tiédeur de sa joue, ses cheveux. Meena montait à califourchon sur lui, emprisonnant ensuite son corps contre le lit. Elle laissait tombé ses cheveux en avant laissant seule les mains de Jun libre.

    Mee Na « Jun , c'est étrange mais...Saranghae...et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Attrape-moi si tu m’aime ! » Pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kyunghee complex. :: ▬ S E O U L - C I T Y :: 
■ KH complex ▬ DORMS
 :: s o j u n g h a n ▬
-
C’est avec joie et fierté que je vous annonce le début de cette nouvelle année. Paix, bonheur, amour, argent et tout le blabla habituel qui se dit chaque année, mais surtout de l’action. Parce que franchement chers élèves, vous me décevez, je n’ai pratiquement rien eu de croquant à me mettre sous la dent pour me délecter des nouveaux arrivants dans notre institut. J’ai dut me tromper quelque part puisque, vous n’êtes pas aussi intéressants que je l’aurais cru. Non en fait je mens, je sais parfaitement que vous êtes tous de vrai obsédés, des malfrats, des crétins bon à l’école, des fous, des hypocrites, des fêtards. Pourtant, dans tout ce que je viens de nommer, rien ne vient à mes oreilles. Je n’ai absolument aucun fait pour accentuer mes paroles. Pour le moment, vous restez que des égoïstes qui gardent bien cachés leurs petits problèmes d’étudiants hormonaux. Vous me décevez sincèrement et j’ai bien l’intention de remédier à tout ça. Oh ! Ne me demandez pas comment, vous verrez bien lorsque tout arrivera. Quoi qu’il en soit, je ne peux qu’affirmer que cette école partira du bon pied en ce qui concerne l’année 2010 ! Ou du mauvais pied… tout dépend de la façon dont on voit la chose… c'est-à-dire dans votre peau ou dans la mienne. Tant pis pour vous bande de cachotiers, vous l’avez bien cherché ! Bon, je dois vous laisser, j’ai quelques coups de fil à faire et vous m’ennuyez profondément. J’aimerais quand même prendre le temps de vous indiquer que depuis quelques jours, vous l’aurez sûrement remarqué, il y a beaucoup d’agitation autours de l’enceinte. Peut-être que vous étiez trop occupés à faire vos prudes avec mon magnifique cadeau de bracelet tendance noël 2009. Aucune reconnaissance pshht. Je n’ai eu aucun merci d’ailleurs ! Enfin quoi qu’il en soit de votre impolitesse, prenez garde à vos arrières, il semble qu’il y ait un homme dans la trentaine qui parcoure les couloirs. La sécurité à tenté de le chasser mais… j’en ai décidé autrement. Il est beaucoup trop louche pour ne pas le laisser en liberté avec vous tous ! …. Merci et … bonne année !



T O P . F R I E N D S ; ♥

               more | you?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit