AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sweet dreams ○ cute ryu is cute :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvitéInvité


MessageSujet: sweet dreams ○ cute ryu is cute :D   Jeu 24 Déc - 0:49

    Et merde ce qu'il fait froid. J'en ai ras le bol de me réveiller tous les jours avec une sensation atroce de besoin extrême d'une couverture. Je déteste le froid, j'aimerais qu'on crée quelque chose pour arrêter les saisons de froid, ce serait merveilleux. Je revenais d'un cours de sciences plus que passionnant que je ne voulais pas quitter surtout parce qu'il y avait un chauffage et que je m'y sentais à l'aise mais aussi partiellement parce que le cours m'intéressait plus qu'autre chose. J'ouvris la porte, personne ? Heureux de voir que personne n'était dans ma chambre. Je m'approchais de mon armoire et saisit mes vêtements les plus chauds, un sweet-shirt et un long pantalon de jogging, rien que ça ? Je souris heureux de voir que le froid se dissipait, je le vaincrais ! Et bien non, en fait je me jetais sur mon lit et me mit sous la couette. Quel froid quand même...Quel froid ! J'avais beau luté, il était plus fort que moi, les éléments sont plus forts que les extra-terrestre, je le noterai dans mon livre. Je pris une bouffée d'air avant de saisir mon Ipod et de me mettre à écouter de la musique, que c'était relaxant la musique...Quand même, des fois je me demandais si ce n'était pas une bénédiction de Dieu. J'étais sceptique, sceptique à l'idée qu'à n'importe quel moment des colocataires ou même des membres de Jayu pouvaient apparaitre et me faire sortir de mon rêve, tout pouvait basculer en deux minutes, tout ce que je voulais moi c'était m'endormir et me reposer mais les autres non, ils aimaient joué entre eux car oui entre membres ils se comprennent et oublient tout. Plus de sujet tabou, on se croirait même chez des bêtes; certains boivent, d'autres font des bruits pas nets et encore d'autres sont un peu étranges...Mais peut importe après tout j'étais seul, moi et les So Nyeo Shi Dae ou pour les saxophones les Girls Generation et leurs déhanchements exceptionnels surtout Yoona dans mon Ipod en vidéo et leurs chansons. Tell me your wish; et bien pourquoi ne pas commencer par me réchauffer et faire disparaitre tout flocon de ma ligne de vue ? Après elles pourraient me chanter une berceuse...Que les rêves peuvent être doux, car oui, à mesure que j'écoutais, je m'endormais doucement rêvant de ses dames, s'approchant de moi. Je les voyais nettement me soufflais " Junsu, i'm genie for you " et toutes m'entouraient, j'étais comblé. Seulement trop de passion dans un simple rêve, ça rend fou et me voila en trin de parler à voix haute...Mon Dieux, je suis vraiment le pire de tous...

    - shining star super star~ oh sunny vient à moi...ou non toi taegoo, tu es si belle comme leader...jessica ? oh oui ! jessica ! mais qu'est ce que je vais faire yoona est ma fille parfaite...ah...et puis cute tiffany...

    Je ne le savais peut-être pas ou plutôt je ne le savais pas mais quelqu'un était entré dans la chambre et surement je le pense s'était mis à me voir bizarrement, me dévisageant presque moi et mon sourire béa remplit d'amour de mes propres illusions et mes rêves trop réalistes. Je me levais en sursaut, toujours endormi et toujours dans mon lit, mes bras faisaient pensé à une position de câlin, j'en avais de la chance, j'étais en train de câliner Yoona, si ce n'est pas avoir de la chance ça...Oui pour moi c'était vrai, même si c'était faux ! Et puis me voila en trin d'embrasser la douce Jessica et puis Tiffany mais différemment car l'une et magnifiquement nous rappelons la bibliothécaire sexy dont tout le monde à rêvé une fois et l'autre la fille très timide et très douce en même temps. Le rêve devint peu à peu un cauchemar et voila qu'elles me regardaient avec des airs de femmes trompées -car c'était le cas-. Chacun me criant dessus et me disant que j'avais promis amour, sincérité et douceur...Ah les femmes ! Non loin les Super Junior arrivaient à la rescousse et à leur tour ils me firent le même numéro...Suis-je aussi séduisant pour que tout le monde se jette à mes pieds ? Semblerait-il que oui. Je me mis à courir -toujours dans mon rêve- et à parler encore une fois.

    - je t'aime, toi et toi et toi ! rien que toi aussi et puis toi !

    Puis je me réveillais vraiment cette fois, effrayé. Et mon regard se dirigea vers la porte ouverte puis vers l'autre lit quand je vis mon colocataire pour une fois la tête autre part que dans ses livres.

    - qu'est-ce que tu fais là ryu ? et puis pourquoi tu lis pas aujourd'hui ?!
Revenir en haut Aller en bas
jS
avatarIhm Soo RyujS

Age : 27
Humeur : G oo d !
Where am I ? : Dans les nuages
Messages : 22

baby, that's me!
;Réputation:
10/100  (10/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: sweet dreams ○ cute ryu is cute :D   Jeu 24 Déc - 14:46

Le jour s'était levé tôt. Je n'avais pas envie de croiser Junsu. C'était vraiment plus fort que moi. Il me fait peur, j'ai de plus en plus peur d'être dans la même pièce que lui. Je ne sais pas pourquoi, mais il semble prendre plaisir à me torturer. Peut-être l'ai-je trop regardé ? Peut-être que je n'aurai pas dû le regarder au point de croiser son regard à plusieurs reprises. Mais malgré le mal qu'il me fait, mes yeux ne semble pas vouloir le quitter. J'ai lu que quand on passait ses journées à penser à une même personne, on était amoureux. Le suis-je ? Je ne sais pas, après tout, qu'est-ce que c'est ? Et puis surtout, est-ce que c'est vraiment utile ? Je me le demande... Pourtant, les chansons que j'écoute parle souvent d'amour. Est-ce que l'amour est vraiment important... Je l'ignore. Après avoir eu quelques pensées, je regardai encore Junsu dormir. Il n'était qu'à peine six heures. Je me suis levé, sans aucun bruit et je me suis enfuit de la chambre. Habillé normalement, dire de n'éveiller aucun soupçon. Mais déjà le fait qu'à six heures du matin je sois dehors, pouvait paraître étrange. Je devais être malade. Non, je le suis. J'aurais préféré mourir de froid que de subir les coups de Junsu, une fois de plus. Il faisait si froid... Moi, qui n'est pas l'habitude de sortir, depuis que je partage la chambre de Junsu, je suis bien plus souvent dehors, histoire de l'éviter. Du moment qu'il ne me regarde pas, je peux bouger. Mais après, s'il s'approche de moi, mon cœur est près a explosé et tout ce mélange dans ma tête. Il me fait mal et c'est comme si j'en redemandais. Je ne sais pas pourquoi et je ne comprends pas. Quand il est proche de moi, mon corps refuse de faire le moindre mouvement. Est-ce ça la peur ? Depuis que je suis proche de Junsu, je commence à ressentir des sentiments étranges. Mais je les garderait pour moi. Me frappera-t-il plus fort si je lui disais ? Rien n'est certain, je ne préfère pas éveiller ses envies. Il est beaucoup trop fort pour moi, physiquement comme psychologiquement.

Réfléchissant au moment où je retournerai dans la chambre, je regardais la neige tomber. Ces derniers temps, il neigeait plus qu'avant. Ou, j'y prêtais peut-être plus d'attention que quand j'étais dans ma chambre, chez moi, à lire. Je ne sais pas vraiment. Mais c'est fort possible. Mon visage prenait le froid, mes mains avaient déjà rougit avec le froid. Et je reniflais assez fort. Si je pleurais, mes larmes se seraient, sans doute, transformées en glaçon. Puis finalement, je décide de renter au chaud. Tout ce que j'ai à faire, c'était de faire attention à ne pas croiser Junsu. Mais pourtant, mon corps allait en direction des dortoirs. J'étais sans doute trop fatigué, presque tous les jours je me levais plus tôt que Junsu pour pouvoir lui échapper. La marque de son dernier coup est encore sur mon bras. J'ai peur. Je tremble, est-ce le froid ? La fatigue ? Ou cette peur qui me rongeait de l'intérieur ? Peut-être était-ce les trois en fin de compte. Je ne savais pas trop comment réagir. Je voyais flou, les cernes en dessous de mes yeux se faisaient de plus en plus grande, mon ventre criait; j'avais faim. Pourtant, je ne suis pas un grand mangeur. Mais ma peur m'avait noué l'estomac plusieurs jours. Je n'avais avalé que le strict minimum pour ma survie. Mais pourquoi m'attacher à ma vie ? Ça n'a pas de sens. Mon corps entier tremblait, je finis par tomber parterre. Mais il n'y avait personne pour me relever. Je suis quelqu'un qui n'inspire pas. Je suis un peu maladroit et je ne suis pas sociable. Je rejoignais toutes mes forces pour aller dormir à l'infirmerie, oublier ma faim et ma peur. Le radiateur chauffait toute la pièce et fatigué comme je le suis, je ne tardais pas à m'endormir.

Vers neuve heures, l'infirmière me réveilla. Je m'excusais quand elle m'assurait que ce n'était pas grave. Elle ajouta que si j'avais faim, elle venait de revenir de la boulangerie. Cette gentille femme me nourrit à l'aide d'un seul petit croissant. Mon ventre allait mieux, mais ma peur était toujours là. Je fis un sourire à l'infirmière, la seule personne gentille avec moi. Enfin, il y avait aussi Woo Jin, qui voulait faire de moi un homme fort et plus sociable. Mais j'étais toujours considéré comme une petite chose faible. Jamais on ne me prenait au sérieux et toujours on se moquait de moi. Je finis par prendre le peu de courage que j'avais pour aller vers le dortoirs. Où les Jayu jouaient entre-eux, se draguait et se tripoter; quelle horreur. Même dans les livres « pervers », je n'avais jamais lu des choses si moches. Ce n'était vraiment pas très beau à voir. Soupirant, je décidais de passer outre; rentrant dans ma chambre et également celle de Junsu. Il dormait, il avait dû avoir trop froid. Il faisait meilleur à l'infirmerie, ici le chauffage était très faible; autant dire que je claquais un peu des dents. Je m'assois sur mon lit et je prends un livre au hasard sur la pile de livre qui ornait ma table de chevet. Je le dépose à côté de moi. Mais mes yeux étaient de nouveau capturés par Junsu. Son air béa indiquait qu'il devait faire un beau rêve. Sans savoir pourquoi, un sourire s'était dessiné sur mes lèvres. Il est tellement mignon. Non, enfaite le terme le plus approprié est certainement « beau ». Mais mes yeux, qui ne savait pas reconnaître la beauté était un peu troublé. Je ne sais pas ce que j'aime et ce que je déteste. Je ne sais pas si j'apprécie ou non Junsu, ce que je sais c'est qu'il me fait peur.


    je t'aime, toi et toi et toi ! rien que toi aussi et puis toi !


Il parlait dans son sommeil, mais moi je rougis. Pourquoi ? Je ne sais pas. J'essayais de ne pas le regarder, mais mes yeux ne voulaient pas lire, ils avaient envie de regarder Junsu. Mettant mes mains sur mon nez, froid, je sentais l'éternuement arriver. J'essayais de ne pas éternuer, mais c'était plus fort que moi. J'ai dû attraper froid tout à l'heure. Ce qui explique peut-être la rougeur de mes joues. Oui, c'était cela et rien d'autre, il faut le croire. Je regardais toujours Junsu, il était complètement dans son rêve. Mais d'un seul coup, il se réveilla.

    qu'est-ce que tu fais là ryu ? et puis pourquoi tu lis pas aujourd'hui ?!


Évidemment, je n'arrivais pas à détacher mon regard de Junsu. J'avais l'air bête, mais il fallait que je lui réponde. J'entre-ouvris mes lèvres, gercées par le froid, puis referma ma bouche. Je ne savais pas quoi dire. Mes yeux se détournaient un instant, se posant sur le livre qui était à côté de moi. Puis ils vinrent croiser ceux de Junsu, qui avait le regard planté sur moi. Mon corps se figea. Je n'aimais pas cette sensation. Ou l'aimais-je ? C'était étrange, je n'arriverai sûrement pas à décrire le frison qui venait de me parcourir. En fin de compte, ce n'était pas si désagréable que ça ? Je ne sais pas trop, je ne sais pas comment l'expliquer. Je me décide, tout de même, à parler, il se fâcherait sûrement si je ne lui répondais pas.

    Je... j'allais lire... je viens de rentrer, désolé.


Quand je suis avec Junsu, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression d'être obligé de m'excuser. Avais-je peur qu'il me frappe plus fort que la dernière fois ? Je ne m'étais jamais autant posé de question depuis que je connais Junsu. C'est étrange comme une personne peut en faire changer une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

sweet dreams ○ cute ryu is cute :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kyunghee complex. :: ▬ S E O U L - C I T Y :: 
■ KH complex ▬ DORMS
 :: j a y u ▬
-
C’est avec joie et fierté que je vous annonce le début de cette nouvelle année. Paix, bonheur, amour, argent et tout le blabla habituel qui se dit chaque année, mais surtout de l’action. Parce que franchement chers élèves, vous me décevez, je n’ai pratiquement rien eu de croquant à me mettre sous la dent pour me délecter des nouveaux arrivants dans notre institut. J’ai dut me tromper quelque part puisque, vous n’êtes pas aussi intéressants que je l’aurais cru. Non en fait je mens, je sais parfaitement que vous êtes tous de vrai obsédés, des malfrats, des crétins bon à l’école, des fous, des hypocrites, des fêtards. Pourtant, dans tout ce que je viens de nommer, rien ne vient à mes oreilles. Je n’ai absolument aucun fait pour accentuer mes paroles. Pour le moment, vous restez que des égoïstes qui gardent bien cachés leurs petits problèmes d’étudiants hormonaux. Vous me décevez sincèrement et j’ai bien l’intention de remédier à tout ça. Oh ! Ne me demandez pas comment, vous verrez bien lorsque tout arrivera. Quoi qu’il en soit, je ne peux qu’affirmer que cette école partira du bon pied en ce qui concerne l’année 2010 ! Ou du mauvais pied… tout dépend de la façon dont on voit la chose… c'est-à-dire dans votre peau ou dans la mienne. Tant pis pour vous bande de cachotiers, vous l’avez bien cherché ! Bon, je dois vous laisser, j’ai quelques coups de fil à faire et vous m’ennuyez profondément. J’aimerais quand même prendre le temps de vous indiquer que depuis quelques jours, vous l’aurez sûrement remarqué, il y a beaucoup d’agitation autours de l’enceinte. Peut-être que vous étiez trop occupés à faire vos prudes avec mon magnifique cadeau de bracelet tendance noël 2009. Aucune reconnaissance pshht. Je n’ai eu aucun merci d’ailleurs ! Enfin quoi qu’il en soit de votre impolitesse, prenez garde à vos arrières, il semble qu’il y ait un homme dans la trentaine qui parcoure les couloirs. La sécurité à tenté de le chasser mais… j’en ai décidé autrement. Il est beaucoup trop louche pour ne pas le laisser en liberté avec vous tous ! …. Merci et … bonne année !



T O P . F R I E N D S ; ♥

               more | you?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit