AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Diary of Me & You [Hyuk Love ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GS
avatarItô NanaGS

Humeur : Frivole.
Where am I ? : In my Paradize.
Messages : 43

baby, that's me!
;Réputation:
40/100  (40/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: The Diary of Me & You [Hyuk Love ♥]   Dim 17 Jan - 17:27

    Il était une fois, dans une école entretenue à la perfection, bondée d'étudiants modèles ou récalcitrants, une jeune femme éternelle qui n'avait que faire de son horloge interne. C'est en pleine soirée qu’on m’avait allongée dans une cabine de malade, hors de la grande salle d’infirmerie.

    Il était une fois, vingt trois heures trente et une.

    Je voulais bien me faire comprendre, j’étais une jeune incomprise. Aussi, en cette soirée somptueusement glacial et lugubre, morbide et macabre, j’étais revêtis de mon plus beau manteau à capuche. Je n'en pouvait plus d'attendre, 340 jours, je crois sûrement avant ce soir du 31 octobre. J’avais promis à Yunnie de fêter cette fête avec elle, car en ce soir là, je retrouverai certainement mon visage d'antan. Les esprits reviennent parmi nous, à All Hallow's Eve.. Mais pour le moment, on était en janvier. Les feuilles étaient visibles ou plus existantes, il faisait 2° dehors, et je n’étais pas si surexcité. Allongée sur un lit pour les malades, le coude recourbé sur mes yeux, je soufflais doucement comme pour se vider la tête. Pour sûr que ça chauffait dedans -non n’essayez même pas d’penser que ça surchauffe - ; non ce que je veux dire, c’est j’avais trop de pensées, et Dieu seul sait qu’un trop plein de pensées tue la personne. Roulant sur le flanc gauche, j’enfouis ma tête dans l’oreiller tout en resserrant mes mains sur le bord du lit. Je cligne vivement des yeux et regarde vers le plafond pour ravaler mes larmes. Putain de soirée ...ciel à la con. Et voilà que la lune me narguait en souriant d'un air éphémère. C'était certes l'effet de mon imagination, mais mal comme j‘étais, j’avais l'impression d'avoir le monde à dos. Il ne faut cesser de s'enfoncer dans sa nuit. C'est alors que brusquement la lumière se fait? Enfoiré de Francis Ponge, t’as menti ou quoi ? Non, t’as craqué surtout ? ‘Spèce d’imposteur de mes deux, j’avais beau courir aussi vite que je pouvais, je ne la voyais pas ta lumière, ou plutôt je ne la voyais plus.

    Rêver et ne plus se réveiller. Quel pied ça serait non ? Enfin bon je m‘étais assoupie. Où suis-je ? Je suis à l‘hôpital, j‘ai fait un malaise, un choc que Shin à provoqué.. Il m’a reproché d’être une -je cite texto- trainée ? Je ne le comprenais plus, c’était désolant. On en était arrivé à un stade où nos journées se résumaient à des disputes incessantes. Plongée dans mes pensées, je n’avais pas entendu les pas de ces semelles, que je reconnaitrais parmi mille. Fallait croire que mon sommeil était léger malgré les apparences puisque je trésaille instinctivement au contact de la main tiède du jeune homme contre ma joue. Forcée d’ouvrir un œil, puis un second, mon royaume du songe s’estompa rapidement tandis que la silhouette de Jae Hyuk se fit plus net à chaque seconde. Son doux parfum éveilla mes sens, c’est avec un petit sourire en coin que je laisse glisser ma main contre le jeune homme tout en me relevant. Il est vraiment adorable avec moi, peut-être même trop? Je commençais à me demander si je méritais autant d’attention de sa part. J’étais à l’hôpital mal en point, et c’était lui qui avait accouru à toute vitesse à mon chevet. Lui, Jae Hyuk et non Shin Hyun. J’avais envie de pleurer, mes yeux se remplirent de larmes sans même que je ne puisse stopper son flot.

    - Pardon ..

    Rapidement, je met mes mains contre mon visage pour me cacher. J’avais honte, terriblement honte. J’étais ici, et je pleurais devant lui alors qu’il ne m’avait rien demandé. Suffoquant doucement, je renifle un bon coup, essuie mes larmes du revers de mon bras avant de lever mes yeux légèrement rougis vers lui. Puis je lui adresse un sourire que j’essaye d’être un tant soi peu radieux avant de lui dire, ma main dans la sienne.

    - Merci d’être là ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The Diary of Me & You [Hyuk Love ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kyunghee complex. :: ▬ S E O U L - C I T Y :: 
■ S e o u l D o w n t o w n ■
-
C’est avec joie et fierté que je vous annonce le début de cette nouvelle année. Paix, bonheur, amour, argent et tout le blabla habituel qui se dit chaque année, mais surtout de l’action. Parce que franchement chers élèves, vous me décevez, je n’ai pratiquement rien eu de croquant à me mettre sous la dent pour me délecter des nouveaux arrivants dans notre institut. J’ai dut me tromper quelque part puisque, vous n’êtes pas aussi intéressants que je l’aurais cru. Non en fait je mens, je sais parfaitement que vous êtes tous de vrai obsédés, des malfrats, des crétins bon à l’école, des fous, des hypocrites, des fêtards. Pourtant, dans tout ce que je viens de nommer, rien ne vient à mes oreilles. Je n’ai absolument aucun fait pour accentuer mes paroles. Pour le moment, vous restez que des égoïstes qui gardent bien cachés leurs petits problèmes d’étudiants hormonaux. Vous me décevez sincèrement et j’ai bien l’intention de remédier à tout ça. Oh ! Ne me demandez pas comment, vous verrez bien lorsque tout arrivera. Quoi qu’il en soit, je ne peux qu’affirmer que cette école partira du bon pied en ce qui concerne l’année 2010 ! Ou du mauvais pied… tout dépend de la façon dont on voit la chose… c'est-à-dire dans votre peau ou dans la mienne. Tant pis pour vous bande de cachotiers, vous l’avez bien cherché ! Bon, je dois vous laisser, j’ai quelques coups de fil à faire et vous m’ennuyez profondément. J’aimerais quand même prendre le temps de vous indiquer que depuis quelques jours, vous l’aurez sûrement remarqué, il y a beaucoup d’agitation autours de l’enceinte. Peut-être que vous étiez trop occupés à faire vos prudes avec mon magnifique cadeau de bracelet tendance noël 2009. Aucune reconnaissance pshht. Je n’ai eu aucun merci d’ailleurs ! Enfin quoi qu’il en soit de votre impolitesse, prenez garde à vos arrières, il semble qu’il y ait un homme dans la trentaine qui parcoure les couloirs. La sécurité à tenté de le chasser mais… j’en ai décidé autrement. Il est beaucoup trop louche pour ne pas le laisser en liberté avec vous tous ! …. Merci et … bonne année !



T O P . F R I E N D S ; ♥

               more | you?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit