AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The devil beside me [Hwa Rang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J
avatarKim Xie YouJ

Age : 28
Humeur : Pourquoi ce devil est comme ça avec moi TwT
Where am I ? : Surement à la bibliothéque, toute seule...
Messages : 107

baby, that's me!
;Réputation:
20/100  (20/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: The devil beside me [Hwa Rang]   Dim 27 Déc - 16:51

Le regard dans le vide, elle est comme figée. Comme si elle avait le poids du monde sur ses épaules. Toute sa vie est et sera donc une souffrance perpétuelle ? Personne ne la délivrera ? En même temps cela serait peine perdue. Elle ne fait pas confiance aux gens si facilement. Enfin ce n’est pas vraiment cela, elle fait justement trop vite confiance aux gens et se fait souvent avoir. Il faut donc que cela change. Ce sentiment disparaitra peut-être un jour, avec le temps. Après un petit moment de réflexion intense, elle revient à elle. Le regard encore dans les vapes cependant. Et comme à son habitude, elle va en direction de la salle de bain. Une bonne douche ne va pas lui remonter le moral, mais aux moins elle aura les idées plus claires et sera de meilleure humeur. Ce fut le résultat escompté. Elle se regarda dans le miroir et fit quelques mimiques en essayant de paraitre joyeuse. Mais, tout ce qu’elle obtient, c’est ce regard mélancolique, comme ci tous les jours étaient la fin du monde. Comme si elle savait déjà que personne ne ferait attention à elle. Xie You ne se trouve pas jolie, et elle pense que c’est pour cela que personne ne la remarque, c’est vrai, les gens ils aiment les individus beaux et gracieux. Pas les jeunes filles comme elle, invisible et banale.
Il ne lui reste pas beaucoup de temps si elle veut profiter de l’air frais du matin. Elle sortit sa garde robe, mais pas de surprise, elle avait toujours le même genre de tenue. Rien de très sexy ni de glamour. Elle n’a pas encore assez confiance en elle pour porter ce genre de chose. Puis ce n’est que pour les jolies femmes n’est ce pas ? Elle, elle n’est qu’une planche à pain, elle n’a rien à montrer. Alors elle prend son courage, il lui reste à peine une petite heure avant que son premier cours ne commence. Que faire maintenant qu’elle est levée, elle ne va plus se rendormir. Elle a entendu parler d’un joli parc, derrière le bâtiment. Ca pourrait être une chouette promenade.

Ce petit moment de détente ne pouvait que lui faire du bien. Xie You en était certaine. Un beau temps, une ambiance agréable et surtout pas de compagnie déplaisante, ce qui d’ailleurs était étonnant, un bon moment en perspective. La solitude, à petite dose, peut parfois être bénéfique. Pas le moindre chahut ne venait la déranger. Un paysage stupéfiant se dressait devant elle. Un vol de grues migrant vers le soleil levant. Si Xie You était une artiste elle aurait certainement peint cet instant. Surprenant, et magique. C’est bête comme un simple vol comme celui-ci pouvait signifiait autant d’admiration de la part de notre Xie You. Xie You partit vers la droite. Elle ne savait pas vraiment se qui l’attendait vu qu’elle n’était jamais venue dans ce lieux. En tout cas pour le moment tout se passait bien. Après quelques pas, elle fut stupéfaite de voir un autre paysage à la hauteur de ses attentes. Dorénavant elle viendra souvent ici. Le lac, si magnifique. En vérité elle n’en avait jamais vu un de si près avant. A par à la télé dans les documentaires ou autre. Xie You ne se promenait pratiquement jamais dans son enfance et donc elle avait l’impression de redevenir une petite fille émerveillée par tout ce qui l’entoure. Heureusement que personne n’était là pour voir un sourire se dessiner sur sa bouche. Ce moment était précieux et elle ne l’oubliera pas de si tôt. Son cahier à la main, elle avança d’un pas ferme vers ce lac. Personne à l’horizon. Elle s’assit sur un banc à proximité. Soudain, n’arrivant pas à se concentrer sur son travail, elle fouilla dans son sac.

« Oh non ! »

Ou avait-elle bien put le mettre ? Dans un moment pareil, avec une telle vue devant elle, il lui fallait bien évidemment son journal ! Sinon comment pourrait-elle garder en souvenir ce moment ? Elle commença à paniquer. Et si elle l’avait accidentellement fait tomber ? Ou pire si quelqu’un lui avait volé ? Ce serait très malheureux parce que Xie You marque tout dedans, vraiment tout. La personne qui aurait son journal apprendrait pas mal de chose sur la jeune femme. La honte, tout le monde serait au courant, c’est certain ! Mais ne paniquons pas. Si quelqu’un l’avait trouvé, il l’aurait certainement amené à la vie scolaire, dans la partie des objets trouver. Il fallait donc qu’elle aille vérifier. Oh mais ! Et si les surveillants se moquaient d’elle ensuite après avoir lus le journal ? Elle serait venu dans la pièce toute timide et eux ils auraient ris au éclat ?! Ce serait encore pire, quoi que, il n’y a pas beaucoup de surveillants par rapport aux élèves. M’enfin, ils peuvent très bien faire les commères et donner les infos à quelques élèves connus. Elle vérifia quand même une seconde fois. Rien. Pourquoi ? Etait-elle maudite ? Bon il faut se ressaisir, ce n’est qu’un journal, enfin, il y a tous ses petits secrets dedans mais, les cours sont plus importants ! Allez fighting Xie You ! Elle se replongea dans son bouquin, cependant, elle ne faisait plus vraiment attention au paysage. Dans sa tête, elle se remémorer tant bien que mal ce qu’elle avait fait pendant la journée et où elle aurait bien pu oublier son précieux.


Dernière édition par Kim Xie You le Jeu 14 Jan - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ES
avatarKim Hwa RangES

Age : 30
Humeur : Ca se voit pas èé ?!
Where am I ? : Surement entouré de filles !
Messages : 160

baby, that's me!
;Réputation:
70/100  (70/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: The devil beside me [Hwa Rang]   Dim 27 Déc - 17:51

Hwa Rang dormait profondemment, sommeil agité cette nuit là. Il l'avait vue, elle, cette femme; ce monstre. Il bougeait beaucoup dans ses draps de soie rouges. Rouge, couleur du sang, de la passion, de l'amour ?? Pouah !! Non, pas l'amour ! Il se reveile en sursaut, des sueurs froides coulent sur son front. Il avait revécu cette période, cette nuit traumatisante de son enfance. Comme toutes les nuits depuis plus d'une semaine, il révait d'elle. Comme si ses pensées n'étaient pas assez conditionnées par ça, il fallait en plus qu'il y pense la nuit !
Il se leva alors de son lit, les cheveux en bataille, une douche allait surement lui faire du bien. Arrivé dans la salle de bain, il se regarde dans le miroir, son visage n'avait pas changer, toujours aussi beau... Il fit glisser son jogging a ses pieds, puis son calecon, entrant dans la baignoire, il fit couler l'eau chaude sur son torse...
Soudain il repensa à ce qu'il avait trouver à la bibliothèque la veille, un petit cahier recouvert de velour jaune, un journal intime surement, sur la page de garde, il était ecrit :

Ce cahier appartient à :
Kim Xie You
Xie You, Xie you... Ce nom lui disait vraiment quelque chose... Ah mais bien sur !!! C'était la fille qui ne parlait jamais, qui est toute timide, il aimerait bien la décoincé un peu d'ailleurs ! C'est décidé, ce journal allait vraiment lui servir pour mener sa quète à bien. Maintenant, il fallait qu'elle sache qui est-ce qui a son journal, à moins que, tête en l'air comme elle l'est, elle ne s'en soit même pas rendue compte ! Il fallait qu'il le lise... Oh ! Tout ce temps à réfléchir, il est en retard maintenant, bravo !! Plus qu'une heure pour la trouver ! Elle devait commencer a 9h elle, comme tous les jours. Et comme tous les jours, Hwa Rang n'irait pas en cours.

Il chercha tout d'abord à la bibliothèque, personne ! Elle devait surement être au parc, vu l'heure qu'il était... Arrivé devant le lac, il vit une jeune fille sur un banc, elle avait l'air charmante mine de rien, elle lisait un gros livre. Pouah !! Une intello ! Ses cheveux, il les reconnaissaient, c'était ceux de Xie You !! Voilà, c'était elle, elle ne devait pas avoir fait attention à l'abscence de son journal, sinon, elle serait surement entrain de le chercher ! Il arriva dans son dos, c'était un livre d'histoire qu'elle lisait, pas étonnant, elle étudiait l'histoire... Mais quelle matière débile, cela servait à quoi de savoir que nos ancetres vivaient dans les campagnes ! Il y avait bien plus interessant... Comme l'art par exemple, la peinture, le dessin, la musique, la sculpture, en voilà des valeurs sures !

Arrivé devant elle, Xie You avait toujours la tête baissée vers son livre, pour la déconcentrée, il decida alors de poser sa main droite sur le livre, il se baissa vers elle, puis glissa à son oreille, avant de s'asseoir près d'elle :

Hwa Rang : « Je pense avoir trouvé bien plus interessant comme ouvrage ! »

Il montra alors le petit cahier jaune qu'il tenait dans la main gauche. Il haussa les sourcils comme pour la défier de l'attraper.


Dernière édition par Kim Hwa Rang le Mar 29 Déc - 0:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J
avatarKim Xie YouJ

Age : 28
Humeur : Pourquoi ce devil est comme ça avec moi TwT
Where am I ? : Surement à la bibliothéque, toute seule...
Messages : 107

baby, that's me!
;Réputation:
20/100  (20/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: The devil beside me [Hwa Rang]   Dim 27 Déc - 18:38

Xie You cherchait toujours dans ses pensées, l’endroit où elle aurait bien pu le perdre. Mais rien ne lui venait à l’esprit. Hier soir elle s’était très vite endormie, trop fatiguée pour écrire quoi que ce soit, ne se rendant pas compte que son journal intime n’était plus à l’endroit habituel. Et le lendemain matin elle n’avait pas cherché. Peut-être était-ce à la bibliothèque ? Les gens sont fiables dans ce lieu donc elle le retrouvera forcément. Allez arrêtons de se soucier de ce journal. Ce n’est pas la fin du monde, ne ? La jeune femme se replongea dans son ouvrage. C’était sur l’histoire des empereurs de chine. Xie You aimait beaucoup tout ce qui concerne, les empereurs, les rois, même si ceux si ne font pas partit de la Corée. C’était très intéressant. Bien que les gens trouvent certainement tout ceci très ennuyeux, enfin pas autant que Xie You, elle, elle est toujours en admiration, telle une petite fille. Elle s’imagine comme les reines et les princesses. Avec une belle robe. Qui brille, on ne voit qu’elle. Cette femme est aimée de tous, elle est la convoitise de bien des seigneurs. C’est une sorte de fruit défendu. Et là il y’a le preux chevalier, son saveur, son amant. Il est beau, étincelant sur son cheval. On ne voit que lui. Il lui adresse un regard, elle est soudainement emplie de désirs. Confuse, elle n’ose plus le fixé. Lui il s’approche, se tient droit devant elle, et… Minute, il faut se réveiller Xie You ! Ca n’arrive que dans les contes et les légendes. Puis n’importe quoi, comme si elle pouvait être une princesse. Non, elle serait plutôt la bonne, ou la femme de compagnie, celle qu’on ne voit pas trop, qui ne parle pas, et qui ne sert pas à grand-chose. Ou même un meuble tient, ca ira très bien aussi. Parce que de toute façon elle n’aurait pas de chevaliers. Très de rêveries, reprenons nos esprits. Enfin elle aurait pu si des pas ne s’étaient pas fait entendre. Elle n’eu pas le temps de lever la tête que déjà l’inconnu se trouver devant elle. Xie You eu un petit sursaut quand elle remarqua la main sur son ouvrage. Décidément à en juger ce comportement, cette personne ne devait pas être bien élevé. En plus elle avait presque eu une attaque. Et il en rajouta une couche. « Je pense avoir trouvé bien plus interessant comme ouvrage ! » Xie You sursauta à nouveau. Puis elle leva enfin la tête. Non ! Ce n’est pas possible ! Alors elle était vraiment maudite ! C’est…

« Rends le moi ! »

C’était cet abominable Kim Hwa Rang. Le devil de cette université. Et il lui avait volé son journal intime ! Mais dans quel but ? Il la suit constamment, que cherche t-il à la fin ? Hwa Rang fait peur à la jeune fille. Qu’il la laisse tranquille ! En plus il prend place à ses cotés, elle n’aurait pas pu mieux tomber. Aux secours ! Bon nombre de personnes lui avaient parlé de ses frasques, enfin pas vraiment, elle avait juste entendu des rumeurs à son sujet. Il parait qu’il a fait pleurer plusieurs filles et qu’il tape les plus faibles alors qu’ils n’ont rien fait. Imaginez s’il fait du mal à Xie You ! La pauvre. Il ne fallait donc pas qu’elle l’énerve. Mais en même temps il avait dans sa main son bien le plus précieux. Que devait-elle faire ? Vu qu’il était assit à coté, elle était un peu crispée. Il la regardait avec un drôle d’air et Xie You comprit que la tache ne serait pas facile pour avoir à nouveau son journal intime. Xie You ne fait pas peur, elle le sait très bien mais il fallait bien qu’elle montre de la détermination si elle voulait récupérer cet objet. Elle se pencha soudainement vers lui. Elle n’avait pas fais exprès mais elle se trouvait dès lors dans une position tout à fait suspecte. Dans le sens où elle était comme coucher sur lui. Elle le fixa pendant un moment. Ses joues devinrent rouge vif.

« S’il te plait….Sinon je… »

Sinon je quoi ? Xie You avait encore beaucoup à apprendre pour faire des menaces. La pauvre petite. Personne n’aimerai être dans sa position, surtout qu’on ne sait pas du tout ce qu’il va lui faire. Il ne va quand même pas la frapper hein ? C’est vrai qu’il n’a pas l’air très hum… réfléchis dira t-on mais bon. Elle est si mignonne. Alors si on devait la voir avec un œil au beurre noir ca serait horrible ! Le plus horrible pour le moment pour le moment ce fut sa ressemblance frappante avec une tomate. Elle était si génée que si elle le pouvait elle deviendrait une souris et s’enfuirai sur le chaud. Mais là elle restait de marbre, avec une moue un peu stupide. Elle aurait mieu fait de se lever plus tard. Et ironie du sort, ca allait être de sa faute si le grand méchant loup s’énervait.


Dernière édition par Kim Xie You le Jeu 14 Jan - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ES
avatarKim Hwa RangES

Age : 30
Humeur : Ca se voit pas èé ?!
Where am I ? : Surement entouré de filles !
Messages : 160

baby, that's me!
;Réputation:
70/100  (70/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: The devil beside me [Hwa Rang]   Dim 27 Déc - 23:58

« Je… je… rends le moi ! »

Mouhahaha ! Comme si Hwa Rang allait se faire convaincre avec si peu de conviction dans la voix de la jeune fille ! Allez ! Secous-toi ma petite, tu n'as donc pas compris ce qu'il attendait de toi ?! Il faut être rebelle avec lui, sinon, il ne cedera jamais, il faut le surprendre, lui montrer que tu ne te laisse pas marcher sur les pieds. Tu t'y prend si mal que ça ? Bon, d'accord, j'ai dit de le surprendre, mais bon, tu n'étais pas obliger de faire ça ! En effet, Hwa Rang mettai le journal vers l'arriere, en tendant le bras, la jeune fille n'arrivant pas à l'attraper, elle était à moitier couchée sur lui. Elle ne devait pas bien le connaitre pour le provoquer de cette manière. Afin de lui faire peur, Hwa Rang l'attrapa par la taille. La regardant dans les yeux, il se rendit compte à quel point elle était jolie, et surtout génée, elle était toute rouge. Il était évident qu'il lui faisait de l'effet, pas étonnant, vu la beauté du jeune homme...

« S'il te plait... Sinon je... »

Mais qu'allait-elle faire ? Hwa Rang était bien curieux de le savoir. Cela lui rappelait la scene d'un film qu'il avait vu recemment. La fille avait fait échapper une lettre d'amour, puis, le bad boy lui faisait du chantage, il voulait la photocopiée puis la diffuser dans toute l'université. Cela n'était pas une mauvaise idée après tout... Mais non, c'était vraiment trop méchant, quoique... Evidemment, a la fin du film, les deux jeunes gens finissent ensemble. Etait-ce ce qui était prévue pour Hwa Rang et Xie You ? Hum, à méditer... Peu importe, le jeune homme attendait de savoir ce que cette jeune femme comptait faire pour recuperer son bien.

« Sinon tu... Que vas-tu faire ? Hm ?! »

Il la regardait toujours aussi intensémment, perdu dans ses pensées, il la fixait. Elle semblait vraiment génée, il faisait si peur que ça ? Toujours hors de portée, le journal était maintenant ouvert dans la main de Hwa Rang. Il carresait la couverture avec son pouce, c'était plutot doux le velour. Ce bouquin devait vraiment être important pour Xie You, sinon, il ne serait pas si jolie. Il ne pouvait pas lui rendre avant de l'avoir lu. Impossible ! Il voulait tout savoir sur ce qu'elle pense, ce qu'elle aime, ce qu'elle fait. Peut-etre pourrait-il se servir de certains éléments pour faire de Xie You son eclave. Il avait vraiment de bonnes idées ce mec là ! Il rapprocha son visage de celui de l'étudiante, il lui susurra alors à l'oreille.

« Sois mon esclave, tu sais très bien ce que je pourrais faire de ton journal ! Tu n'as pas le choix ma petite. Fais tout ce que je veux et je te le rendrai lorsque je n'aurais plus besoin de tes services. Hm ?!»

Et voilà. Maintenant, il avait tout le temps de reflechir à ce qu'il allait lui faire faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J
avatarKim Xie YouJ

Age : 28
Humeur : Pourquoi ce devil est comme ça avec moi TwT
Where am I ? : Surement à la bibliothéque, toute seule...
Messages : 107

baby, that's me!
;Réputation:
20/100  (20/100)
;Relationships:
; my D I A R Y:

MessageSujet: Re: The devil beside me [Hwa Rang]   Mar 29 Déc - 0:32

Etant toujours allongé sur le jeune homme, Xie You ne savait que dire. Il y avait une atmosphère assez étrange. Elle avait des sortes de palpitations. Enfin allez savoir si c’est de la colère, de la peur ou bien de vraies sentiments. Quand on est face à un démon, rien n’est vraiment sur. Puis regardez-le avec son air mesquin. Puis pourquoi il la fixé comme ca ? Il devait surement avoir des idées mal placées ! Si Xie You était une fille plus confiante, elle lui aurait certainement donné une gifle. Mais à quoi pensait-il donc ? La jeune femme est peut-être naïve et tout ce que vous voulez mais pas si soumise que ça. Bon elle s’exprime très mal, et elle doute tout le temps de ce qu’elle va dire mais jamais elle n’irait jusqu’à exprimer les fantasmes de ce grand pervers. Parce que oui il l’était. Comment nier cette évidence ? Dans les genres obsédés elle s’y connait. Xie You a deux oppas qui doivent surement avoir les idées aussi mal placées que Hwa Rang. Pourtant elle n’a rien d’une trainée ? Enfin dans le sens où elle ne met jamais de mini-jupe ni de décolleté, quoi que sa jupe n’est pas si longue que cela, ca porterai à confusion ? Puis aussi c’est de sa faute, elle ne sait pas dire non. Regardez là, avec un visage si inoffensif et tout mignon, normal que tous les jeunes hommes fondent. En plus elle fait toujours une de ces moues, toute timide etc. Comment résister à l’envie d’en faire son quatre heure ? Elle a l’air si appétissante ! « Sinon tu... Que vas-tu faire ? Hm ?! » Evidemment il était encore là lui. Bon c’est certain, elle ne lui ferait pas grand-chose vu que l’intimidation n’avait pas marché. C’était un dilemme, notre pauvre Xie You ne faisait pas peur, même pas à une mouche. Comment pourrait-elle se défendre ? Si un individu suspect venait la voir, elle ne se rendrait pas compte du danger, et surement qu’elle ne crierait pas non plus. Il lui fallait un protecteur. Tiens mais il y a son petit nounours, enfin Woo Jin ♥️ Heureusement qu’il est là lui. Flûte, Xie You n’avait pas eu le temps de répondre à son agresseur qu’il avait déjà rapproché son visage du sien. Elle voyait parfaitement les traits de son visage, même la plus petit des expressions qu’il pouvait avoir. Quand même en y repensant, cette fille, elle ne se met que dans des situations complexes. Bon Hwa Rang, n’est pas moche bien évidement, mais ce n’est pas le style à Xie You, elle réve tellement d’avoir son prince charmant. D’ailleurs la demoiselle à crut à mainte reprise être tombé sous le charme du beau Seung Ki qu’elle avait croisé dans les couloirs de l’établissement. Ce gars il a la classe et puis il est charmant.

« Sois mon esclave, tu sais très bien ce que je pourrais faire de ton journal ! Tu n'as pas le choix ma petite. Fais tout ce que je veux et je te le rendrai lorsque je n'aurais plus besoin de tes services. Hm ?!» Etre son esclave ? Et puis quoi encore ? Autant devenir soeur et allez au couvent ! Non ca serait la pire des choses ! Quel genre d’esclave déjà ? Celle qui prend note de ses cours ? Vu que certainement monsieur n’y va pas. Rien qu’à sa tête on sent que c’est un voyou ! Ne me dites pas qu’il pense à ce genre de chose ?! Non Xie You ne serait jamais nue sous un tablier rose ! Puis on se demanderait qui est le plus rose entre ses joues et le tablier De toute façon on ne demande pas ce genre de chose à une jeune femme aussi pure et innocente que Xie You. Non non et non ! Ce n’est pas non plus une façon très galante d’aborder une demoiselle. Elle ne marchera pas dans son piège. Son honneur est en jeux ! Encore faut-il qu’elle contre attaque ou qu’elle se rebelle…

_ « Pas question… je t'ai dis de me le rendre et c'est tout ! Tu es sourd ?!

Xie You prolongea son regard. Elle ne le lachait pas des yeux. Sauf que d’un coup, elle se ressaisit. Instinctivement, elle se mit debout, toute droite. Ses cheveux étaient assez en bataille, elle les remit en place machinalement, mais avec les mains qui tremblaient un tout petit peu. Elle avait un adversaire de taille. Inutile de discuter à priori. Si elle voulait être saine et sauve, il fallait qu’elle opte pour les menaces. Franchement, Xie You ne s’énerve pas souvent mais là si il la pousser trop à bout, elle serait limite entrain de lui donner une gifle. Sauf que bien entendu elle ne le ferait pas. Voyant toujours son malfaiteur avec son carnet à la main, elle se rapprocha et essaya de l’attraper tant bien que mal. Mais Xiexie a de toutes petites mains et les bras pas très long quoi, donc elle n’arrivera sans doute à rien. Que fallait-il donc faire ? Fuir ? Non, parce que le devil court surement plus vite qu’elle. Ce n’est pas pour rien que Xie You est toujours dernière de sa classe lorsqu'il sagit d'endurance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The devil beside me [Hwa Rang]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The devil beside me [Hwa Rang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kyunghee complex. :: ▬ S E O U L - C I T Y :: 
ღ Kyung Hee Complex
 :: Extérieur de l'université
-
C’est avec joie et fierté que je vous annonce le début de cette nouvelle année. Paix, bonheur, amour, argent et tout le blabla habituel qui se dit chaque année, mais surtout de l’action. Parce que franchement chers élèves, vous me décevez, je n’ai pratiquement rien eu de croquant à me mettre sous la dent pour me délecter des nouveaux arrivants dans notre institut. J’ai dut me tromper quelque part puisque, vous n’êtes pas aussi intéressants que je l’aurais cru. Non en fait je mens, je sais parfaitement que vous êtes tous de vrai obsédés, des malfrats, des crétins bon à l’école, des fous, des hypocrites, des fêtards. Pourtant, dans tout ce que je viens de nommer, rien ne vient à mes oreilles. Je n’ai absolument aucun fait pour accentuer mes paroles. Pour le moment, vous restez que des égoïstes qui gardent bien cachés leurs petits problèmes d’étudiants hormonaux. Vous me décevez sincèrement et j’ai bien l’intention de remédier à tout ça. Oh ! Ne me demandez pas comment, vous verrez bien lorsque tout arrivera. Quoi qu’il en soit, je ne peux qu’affirmer que cette école partira du bon pied en ce qui concerne l’année 2010 ! Ou du mauvais pied… tout dépend de la façon dont on voit la chose… c'est-à-dire dans votre peau ou dans la mienne. Tant pis pour vous bande de cachotiers, vous l’avez bien cherché ! Bon, je dois vous laisser, j’ai quelques coups de fil à faire et vous m’ennuyez profondément. J’aimerais quand même prendre le temps de vous indiquer que depuis quelques jours, vous l’aurez sûrement remarqué, il y a beaucoup d’agitation autours de l’enceinte. Peut-être que vous étiez trop occupés à faire vos prudes avec mon magnifique cadeau de bracelet tendance noël 2009. Aucune reconnaissance pshht. Je n’ai eu aucun merci d’ailleurs ! Enfin quoi qu’il en soit de votre impolitesse, prenez garde à vos arrières, il semble qu’il y ait un homme dans la trentaine qui parcoure les couloirs. La sécurité à tenté de le chasser mais… j’en ai décidé autrement. Il est beaucoup trop louche pour ne pas le laisser en liberté avec vous tous ! …. Merci et … bonne année !



T O P . F R I E N D S ; ♥

               more | you?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit